Jean Girel et Valérie Hermans

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Deux céramistes de renom inaugurent le principe de « résidence d’artiste » à Art Sud en décembre 1996.

L’important travail réalisé à la Réunion par ces deux grands céramistes a permis de valider les recherches de Claude Berlie-Caillat autour de la création d’une « terre péi ».

Figure de proue du monde de la céramique internationale, attaché à la nature palpable de la matière, Jean Girel confirme : « Avec les géologues et les volcanologues, nous avons fait des recherches en profondeur sur les pistes que Berlie-Caillat avait commencé à explorer et le constat est positif : nous avons réalisé des pièces de qualité entièrement composées avec des produits d’ici ».

Des techniques expérimentales ont été utilisées afin d’exploiter au maximum leur bref temps de séjour sur l’île. « Nous avons effectivement réussi à créer une terre et des émaux avec les produits d’ici, des cendres de végétaux et des basaltes », souligne encore Valérie Hermans. « Nous avons amaigri la terre et petit à petit, on a pu modeler un produit et le cuire à 1300° ».