Michel Delprete

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Michel Delprete était en résidence d’artiste au Centre des Arts du Feu entre les mois de novembre 2011 et février 2012. Ces trois mois de créations ont signé son retour à la matière terre après une longue pause.

À la recherche de la fusion des éléments naturels, il s’est aventuré à nouveau dans le monde des arts du feu avec Claude Berlie-Caillat pour allier l’air, le feu, la terre et l’eau, avec un travail concentré autour de la matière porcelaine. Dans les ateliers d’Art Sud, l’artiste s’est essentiellement penché sur une série de recherches autour des formes et des volumes.

Comme autant de « Traces du temps », le résultat de cette production artistique inédite a été exposé à la galerie d’Art Sud du 28 avril au 29 juin 2012. « Le côté interculturel des pays du Sud m’interpelle, leur histoire est passionnante. Je me suis attaché à transmettre les signes intemporels, à fixer le temps et l’histoire à travers les traces que les îliens ont laissé. Je souhaite que cette exposition invite au voyage ».

La vision du président d’Art Sud

Etait-ce à bord de quelque improbable caravelle lusitanienne ou encore de quelque jonque éventrée, d’un kiwi en bordée, que l’on glana la cristalline vérité de choses qui nous dépassaient ou plutôt qui nous forçaient à voir et à penser ?
Et tant pis pour nous s’il était dit que l’on doive émettre des doutes sur notre regard esthétique lointain.
Lorsque soudain la terre et le feu s’en mêlaient, la dimension mythique prenait le pas, en sublimant le geste créatif et la griffe impériale du conteur.
Et l’Ondulation du temps demeure inattendue telle la vague qui nourrit notre livre et jamais ne le referme.
Raymond pour Michel, mai 2012.