Un laboratoire pour le basalte

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le projet de laboratoire de recherche, intégré au Centre International des Arts du Feu, est orienté essentiellement sur l’exploration et l’exploitation des matières premières de l’île de la Réunion, à savoir les terres et roches basaltiques, pour de futurs aménagements urbanistiques et architecturaux.

Il s’inscrit naturellement dans le cadre de l’innovation, du HQE (Haute Qualité Environnementale) et du développement durable. Cette démarche, avec ses différentes déclinaisons, est intégrée à la réalité de notre environnement physique, géologique, et ouvre clairement de nouvelles perspectives dans les domaines de la bioclimatique, de la bioénergie et de la biodynamique.

Le laboratoire de recherche du Centre International des Arts du Feu se caractérisera donc par deux grands axes :

INNOVATION

L’identitaire du concept se définit par l’origine géologique de l’île de la Réunion, et s’appuie sur des travaux d’investigations prenant en compte les éléments suivants :

  • Le minéral
  • Le végétal
  • Certains déchets solides (verre – métaux…)

La réflexion sur ce projet innovant est sous-tendue par deux constats : une île volcanique absente de tradition des Arts du Feu et des métiers de la pierre en pleine régression se traduisent par la quasi disparition des constructions fondamentales avec ce matériau noble (voir 19ème siècle).

RECHERCHE – DEVELOPPEMENT

La réflexion s’inscrit directement dans le phénomène naturel de la vulcanologie et notamment ses 3 éléments fondamentaux :

  • L’activité sismique et magmatique permanente
  • La fusion
  • Le refroidissement

Les concepts à développer permettront des applications et déclinaisons dans l’industrie et l’espace environnemental, par le biais de produits à forte valeur ajoutée, dans les secteurs suivants :

  • Bâtiment – Travaux publics – Espace urbain – Mobilier urbain – Signalétique – Dallage – Pavage
  • Habitat – Agencement du mobilier – Décoration – Objets usuels – Design – Funéraire…

La perception des réalisations sera immédiate puisque reposant sur un visuel direct au quotidien, donc sur des éléments de notre environnement.

Les axes culture/économie et innovation/recherche/développement, dynamisés par le Centre International des Arts du Feu, constituent le fer de lance de technologies nouvelles en matière d’art, d’artisanat, et d’industrie. Ils permettront de créer un identitaire à travers un label réunionnais.

Carrefour d’idées, mutualisation des moyens, rencontre des matières et échanges des savoirs seront au service d’un développement durable.